Le rapport 2013 sur les risques mondiaux – 8ème édition

Le 28 janvier 2013 dans Risques, Resilience

Global Risks 2013

 

Nous avons choisi de publier de larges extraits du rapport «  Global Risks 2013 » publié à l’occasion du World Economic Forum.

Ce dernier est établi à l’issue d’une sur une enquête à laquelle ont participé plus de 1 000 experts du secteur privé, du secteur public, des milieux universitaires et de la société civile, dans le but d’analyser 50 risques mondiaux.

Zoom sur trois situations à risque

Le rapport présente trois situations à risque sur la base d’une analyse des résultats de l’enquête, de consultations auprès des experts et de recherches plus poussées. Chaque situation représente une constellation de risques mondiaux d’un certain intérêt et explore leur impact aux niveaux régional et mondial.

Les trois situations à risque sont :

> La mise à l’épreuve de la résilience économique et environnementale

La tension persistante au sein du système économique mondial est en bonne posture pour absorber l’attention des dirigeants et la détourner des prévisions d’avenir.

Au même moment, le système écologique de la Terre est lui aussi sujet à un stress de plus en plus grand. Or, si les deux systèmes devaient subir des chocs en même temps à l’avenir, un « véritable orage planétaire » risquerait d’éclater, avec des conséquences potentiellement insurmontables. Sur le front économique, la résilience mondiale est mise à l’épreuve par des politiques monétaires courageuses et des politiques budgétaires austères.

Sur le front environnemental, la résilience de la Terre est mise à l’épreuve par l’augmentation des températures sur le globe et les évènements climatiques extrêmes dont la fréquence et la sévérité s’intensifient. Un effondrement soudain et massif sur l’un des fronts ruinerait certainement les chances d’élaborer une solution de long terme efficace sur l’autre front.

Étant donnée la probabilité de crises financières et de catastrophes naturelles à l’avenir, est-il possible de renforcer la résilience de nos systèmes économique et environnemental en même temps ?

> Les cyber-incendies sauvages dans un monde hyperconnecté

En 1938, des milliers d’Américains ont confondu une adaptation radiophonique du roman de H.G. Wells La Guerre des mondes avec une émission d’actualités officielles et ont paniqué en croyant que les États-Unis avaient été envahis par les Martiens.

Est-il possible qu’Internet soit la source d’un courant de panique comparable mais dont les conséquences géopolitiques seraient graves ?

Les médias sociaux permettent aux informations de circuler à une vitesse folle dans un système où des normes et des règles ont commencé à émerger mais ne sont pas encore définies.

Si nos systèmes de communication hyperconnectés présentent des avantages indiscutables, ils risquent aussi de favoriser la diffusion virale d’informations intentionnellement ou fortuitement trompeuses ou provocantes. Imaginons une scène de la réalité où quelqu’un crie « au feu ! » dans un théâtre bondé.

Dans un monde virtuel, la propagation rapide de fausses informations peut faire des dégâts même si ces informations sont rapidement corrigées par la suite. Est-il possible pour les développeurs et consommateurs de médias sociaux de développer un ethos alliant responsabilité et scepticisme sain pour atténuer les risques des cyber-incendies sauvages ?

> Les dangers de la démesure pour la santé humaine

La santé est un système critique sans arrêt remis en question, que ce soit par les pandémies émergentes ou par les maladies chroniques.

Les découvertes scientifiques et les technologies émergentes nous permettent de relever ces défis mais les avancées médicales du siècle passé peuvent aussi nous donner un faux sentiment de sécurité. Ainsi, l’un des moyens sans doute les plus efficaces et les plus communs de protéger la vie humaine – à savoir les composés antibactériens et antimicrobiens (antibiotiques) – risque de ne plus être disponible dans un avenir proche.

En effet, chaque dose d’antibiotiques crée des pressions évolutionnistes sélectives, et certaines bactéries survivent, transmettant ainsi à leurs descendantes les mutations génétiques qui les ont sauvées.
Jusqu’à maintenant, il a toujours été possible d’élaborer de nouveaux antibiotiques pour remplacer les anciens qui sont de moins en moins efficaces.

Cependant l’innovation humaine risque de ne plus devancer la mutation bactérienne. Il se peut qu’aucun des nouveaux médicaments actuellement en cours de développement ne soit efficace contre certaines nouvelles mutations de bactéries tueuses, ce qui provoquerait une pandémie.

Y a-t-il des solutions pour stimuler le développement de nouveaux antibiotiques et harmoniser les incitations afin d’en limiter l’utilisation ? Ou risquons-nous de revenir à l’époque où les antibiotiques n’existaient pas et où une simple égratignure pouvait être fatale ?

L’évolution du paysage des risques

Ce rapport présente l’avantage de constater l’évolution de la  perception  des risques mondiaux dans le temps.

> Les 5 risques mondiaux majeurs en termes de probabilité

Risques probabilité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

> Les 5 risques mondiaux majeurs en termes d’impacts

Risques impacts

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Télécharger le rapport « Global Risks 2013 »

 

N’hésitez pas à réagir ou obtenir plus d’informations sur ce sujet en nous adressant vos messages à : gestion-crise@emoveo.fr

 

 

 

 

 

 

 

Par Jean-Marc Sépio

Articles suggérés

Les technologies clés de la Sécurité en 2020

L’étude prospective Technologies Clés 2020 conduite par le ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique…

Lire la suite de l'article

World Space Risk Forum : La préparation des succès de demain

L’évènement s’est tenu il y a un an déjà à DUBAI, mais il me paraissait…

Lire la suite de l'article

Le risque de rupture de la supply chain

  En 2012 les économistes s’accordaient à dire que les quatre principaux risques globaux provenaient…

Lire la suite de l'article

Les métiers d’emoveo

s’engager pour le succès de nos clients

Les missions que nous entreprenons sont marquées par la coopération : nous travaillons de concert avec nos clients, pour garantir le sur-mesure, le pragmatisme et le transfert de compétence.

Découvrir les métiers d’emoveo